LE COUT DE LA VIRILITE. CE QUE LA FRANCE ECONOMISERAIT SI LES HOMMES SE COMPORTAIENT COMME LES FEMM

LE COUT DE LA VIRILITE. CE QUE LA FRANCE ECONOMISERAIT SI LES HOMMES SE COMPORTAIENT COMME LES FEMM

Auteur(s) : PEYTAVIN LUCILE
Thème(s) : Société (culture, éducation, famille, mode, religi

En stock

17,50 

En stock

Thème(s) : Société (culture, éducation, famille, mode, religi
En stock

En stock

Du ou des mêmes auteurs

    Vous pourriez aussi être intéressé(e) par...

      En France, les hommes sont responsables de l’écrasante majorité des comportements asociaux : ils représentent 84% des auteurs d’accidents de la route mortels, 92 % des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes au collège, 90 % des personnes condamnées par la justice, 86 % des mis en cause pour meurtre, 97 % des auteurs de violences sexuelles, etc. La liste semble inépuisable. Elle a surtout un coût. Un coût direct pour l’Etat, qui dépense chaque année des dizaines de milliards d’euros en services de police, judiciaires, médicaux et éducatifs pour y faire face. Et un coût indirect pour la société, qui doit répondre aux souffrances physiques et psychologiques des victimes, et subit des pertes de productivité et des destructions de biens. Pourtant, cette réalité est presque toujours passée sous silence. Lucile Peytavin s’interroge sur les raisons de cette surreprésentation des hommes comme principaux auteurs des violences et des comportements à risque, et tente d’estimer les conséquences financières de l’ensemble de ces préjudices pour l’Etat et donc pour chaque citoyenne et citoyen. Quel est le coût, en France, en 2020, des conséquences de la virilité érigée en idéologie culturelle dominante ? L’autrice nous pose la question : n’aurions-nous pas tous intérêt à nous comporter… comme les femmes ? !

      Éditeur
      ANNE CARRIERE
      Date de parution
      5 mars 2021
      EAN
      9782843379994
      Format
      Broché
      Dimensions
      140 mm x 205 mm